Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson
Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson
Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson
Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson
Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson
Interview de Kent Brockman Interview de Marge Simpson Springfield Shopper Bart Simpson lit le journal

 • Les Simpson et la Presse  

 • Les Simpson, une satire de l'Amérique

Quand les séries télé parlent des Etats-Unis


La série "Les Simpson" est diffusée pour la première fois sur la Fox en décembre 1989. Son succès est fulgurant et s’étend très vite au monde entier.
Reflet de cet engouement, quelques mois seulement après sa sortie, la série réunit près de 14 millions de téléspectateurs par épisode aux Etats-Unis. Le palmarès des récompenses qu’elle a reçues force le respect : en 20 ans d’existence, elle a récolté une cinquantaine de prix, le titre de la meilleure série télévisée de tous les temps décerné par le "New York Times" en 1998 et, symbole de leur consécration, les Simpson possèdent même leur étoile sur le fameux Walk of Fame d'Hollywood.
Quand les séries télé parlent des Etats-Unis
C’est une délicieuse satire des Etats-Unis que nous propose depuis plus de 20 ans cette série devenue culte : des critiques virulentes contre la guerre d’Irak à la dénonciation des politiciens corrompus ou des médias tout-puissants, les Simpson sont sur tous les fronts.
Toujours irrévérencieuse et politiquement incorrecte, la série représente un témoignage féroce sur l’Amérique d’aujourd’hui, ce qui n’a pas manqué de lui valoir certaines critiques.

Qui sont les Simpson ?
Matt Groening est l’heureux créateur de cette série devenue culte qui a ouvert la voie à un nouveau genre de dessin animé. Le but n’est pas de divertir les enfants mais plutôt de porter un regard critique et acéré sur l’Amérique, une recette qui a inspiré d’autres séries du même genre telles que South Park ou Family Guy.
La série se déroule à Springfield, ville imaginaire qu’il est impossible de situer géographiquement mais qui incarne l’archétype de la ville de taille moyenne au sein de l’Amérique profonde.
Les Simpson sont une famille de la classe ouvrière américaine.
Homer, le père, est chef de la sécurité de la centrale nucléaire de Sprinfield.
Certaines de ses expressions sont devenues cultes ("Oh, un donut !", ou encore son "D’oh !" dans la version anglaise lorsqu’il est agacé ou abattu, expression qui figure désormais dans le "Oxford English Dictionary").
Sa femme Marge est mère au foyer, et ils ont eu ensemble trois enfants : Bart, un cancre hyperactif et insolent, Lisa, une surdouée musicienne très engagée en politique et Maggie, un bébé accro à sa tétine qui ne parle guère.
Sans oublier un chien et un chat, touche finale au tableau de la famille "parfaite"… du moins en théorie.

La polémique autour du personnage de Bart Simpson

La polémique autour du personnage de Bart Simpson


Si les Simpson incarnent une famille à priori ordinaire de la classe moyenne américaine, la réalité est toute autre.
Après seulement quelques épisodes diffusés, la série - et notamment le personnage de Bart Simpson - se retrouve au cœur d’une polémique aux États-Unis.
Certains conservateurs, mais aussi des parents, se disent alors inquiets de l’influence négative que le diabolique Bart pourrait avoir sur l’éducation de leurs bambins : il serait un mauvais modèle et un élève trop dissipé.
Reflet de cette inquiétude qui prend vite l’ampleur d’une affaire d’état, des articles apparaissent très vite sur le sujet. En 1990, Donna Freedman, journaliste au "Daily News", publie un article intitulé "Bart est-il un sale gosse ?" ("Is Bart a Brat ?").
Elle y explique que Bart Simpson pourrait être le jumeau - maléfique - de Tom Sawyer.
Il parle mal, demande un tatouage pour Noël et embauche un criminel pour l’aider à se débarrasser du caïd de son école.
La journaliste de commenter : "Certains professeurs déclarent que Bart est une menace pour l’apprentissage des jeunes élèves. Ils considèrent que cette attitude par rapport à l’école est trop négative, et deviennent fous lorsqu’ils voient le T-shirt de Bart Simpson qui dit 'Elève sous-performant et fier de l’être'.
Certains proviseurs ont interdit le port de ce T-shirt dans leurs établissements".
En effet les T-shirts à l’effigie de Bart, personnage central des trois premières saisons et sale gosse le plus médiatisé des Etats-Unis, se vendent par millions et connaissent un succès fou, à tel point que l’on parle alors d'une "Bartmania" qui déferle sur les Etats-Unis.

Les Simpson vs les Waltons, deux visages de l’Amérique


Bart Simpson n’est pas le seul a déranger.
La polémique s’étend vite à la série de manière plus globale, car c’est l’image des Etats-Unis qui y est véhiculée qui déplait à de nombreux conservateurs.
Pour eux, le Homer bedonnant, inculte, obsédé par la bière, la sieste et les donuts sont une insulte à l’image idéale qu’ils se font du bon père de famille américain.
Sans compter que la tribu Simpson n’est pas croyante pour un sou (seule Marge est une chrétienne convaincue et Lisa se convertit au bouddhisme), se moque de la religion, des armes à feu, du système éducatif et même de la guerre du Vietnam et de ses vétérans.
Les Simpson vs les Waltons, deux visages de l’Amérique
Le 27 janvier 1992, la polémique qui entoure les Simpson arrive a son paroxysme lorsque le président des Etats-Unis de l’époque, George H. W. Bush, fait allusion à la série lors d’un discours officiel sur ses priorités en tant que président : "Nous allons continuer à tout faire pour fortifier la famille américaine et pour faire en sorte qu’elle soit beaucoup plus comme les Waltons que comme les Simpson."
"Les Waltons" est une série des années 1970 qui met en scène la vie d’une famille modèle vivant dans une petite ville de Virginie à l’époque de la crise de 1929. Fervents chrétiens, John et Olivia Waltons se battent quotidiennement pour subvenir aux besoins de leurs sept enfants et leur inculquer les valeurs qui font la grandeur de l’Amérique comme l’amour, la religion, la famille et le respect des règles. Un modèle digne de "La petite maison dans la prairie" et de la famille Ingalls, en effet très éloignée de la turbulente famille Simpson.

Quel avenir pour la série ?

Quel avenir pour la série ?


Après 20 saisons et près de 500 épisodes, certains fans de la première heure estiment la série fatiguée et trop répétitive.
Faisant écho à cette idée que la série toucherait à sa fin, l’audience décline progressivement depuis une dizaine d’années.
Entre 1990 et 2009, le nombre moyen de téléspectateurs par épisode a diminué de moitié aux États-Unis et tourne aujourd’hui aux alentours de 7 millions.
Matt Groening dément toute rumeur d’interruption de la série et l’estime bien au contraire comme étant de plus en plus créative.
Selon lui, les Simpson ne peuvent devenir lassants puisqu’ils suivent les évolutions de la société et mettent en scène des personnages ou des sujets de société actuels comme Nicolas Sarkozy et Carla Bruni (les Américains sont en effet fascinés par la première dame et le couple présidentiel français) ou les élections présidentielles américaines de 2008.
Dans cet épisode, Homer vote d’ailleurs pour Barack Obama en déclarant "Le moment du changement est venu !", ce qui a attisé les polémiques concernant l’orientation parfois libérale de la série et de ses scénaristes.
Il faut dire que, dans cet épisode, Homer finit par se faire broyer par un appareil de vote électronique truqué qui élimine tous les partisans du candidat Obama, le maire de Springfield étant républicain …
A l’heure ou le président démocrate se fait justement broyer dans les sondages, il s’agit d’une belle satire de l’univers politique américain, tout à fait d’actualité..

Source : http://medias.suite101.fr

Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson Le Loft des Simpson

statistiques